Lombricompost

LOMBRICOMPOST

Le lombricompost est inodore. Son pH est de 7 / 8 (normal à alcalin).

Il déploie de multiples effets bénéfiques sur le sol et les plantes, grâce aux matières organiques et aux microorganismes vivants, présents en grande quantité dans le produit.

Les matières organiques issues du lombricompostage améliorent l’aération de la terre de même que l’infiltration et la percolation de l’eau. Elles améliorent l’absorption par les plantes du phosphore et des oligo éléments en créant des composés complexes et fixent l’azote dans le sol augmentant ainsi drastiquement l’absorption d’éléments essentiels par les plantes, et assurent une nutrition équilibrée.

L’utilisation à long terme de ces matières organiques améliore la structure du sol.

Effets bénéfiques / Avantages

  • Augmentation de l’aptitude des graines à germer
  • Stimulation du développement de la plante et de la formation des racines
  • Libération lente des substances minérales, donnant à la plante une source d’alimentation constante pendant toute sa période de croissance
  • Amélioration de la résistance de la plante
  • Régénère le sol et assure la restauration d’un pH optimal
  • Ne brûle pas les racines
  • Produit sans odeur
  • Peut être utilisé en agriculture biologique : http://ap.ecocert.com/intrants/index.php?recherche_produit=LOMBRICOMPOST&recherche_fournisseur=&recherche_categorie=0&recherche_code_postal=&recherche_statut_tous=1

Préconisation d’utilisation au jardin potager

Nous conseillons d’apporter le lombricompost en plusieurs fois sur l’année.

A l‘automne, 300 à 400 g/m2 afin d’enrichir la terre et de faciliter la dégradation des résidus enfouis, en l’incorporant par griffage dans les premiers centimètres de la terre.

En période de culture, apporter le lombricompost à chaque plantation ou semis. Dans les trous de plantation, en mélange à la terre, afin que les racines soient en contact direct avec le lombricompost pour favoriser le démarrage de la plante. Pour les semis, en mélange à la terre dans les 2 à 3 premiers centimètres.

Dosages

  • Les plants à fort besoin peuvent supporter jusqu’à 3 kg /m2 (artichauts, céléris, poireaux, cucurbitacées, poivrons, aubergines, tomates, pommes de terre…)
  • Les plantes au besoin moyen peuvent supporter de 1 à 3 kg/m2 (asperges, betteraves, carottes, épinards, laitues, persil, petits pois, choux…)
  • Les plantes à faible besoin peuvent supporter de 0.5 à 1 kg/m2 (plantes aromatiques, ail, échalotes, oignons, mâche, cresson, endives, fèves, navets, radis…)
  • Semis : tomates, potirons, salades, radis, etc… : directement dans le lombricompost pur
  • Jardinières : mélanger 1/3 de lombricompost, 1/3 de terre et 1/3 de sable. Si vous utilisez des jardinières de l’année précédente, rajoutez 20 % maximum de lombricompost à la quantité de l’ancienne terre, en l’incorporant par griffage. Vous pouvez aussi l’utiliser pour vos plantes d’intérieur, de la même façon.
  • Plantation : 1 à 3 kg par arbuste selon la taille
  •  Potager : comptez environ 1 kg/m2/an, à répartir à chaque nouvelle mise en culture. Enfouir par griffage dans les 10 premiers centimètres de terre
  • Agriculture : 1.5 à 3 tonnes / ha.

Composition

Matière sèche : 54.5 %*

Azote totale : 1.12 %*

Matière organique : 22.2 %*

Phosphore : 0.8 %*

Potassium : 0.7 %*

Magnésium : 0.8 %*

Rapport C/N : 11.5

*En pourcentage du produit brut

D’après analyse Norme NFU 44-051